( 23 Photos ) IDY, GAKOU, THIERNO BOCOUM, KILIFEU : VAGUE D’ARRESTATIONS…Tout ce que vous n’avez pas vu en Images

44

L’Assemblée nationale examine, ce jeudi 19 avril, le projet de loi instaurant le parrainage aux élections. L’opposition promet de combattre le texte en manifestant devant les grilles du Parlement. Des organisations de la société civile également se mobilisent. Suivez les temps forts de cette journée de forte tension.

Le président du parti Rewmi vient d’être arrêté à son tour à hauteur de la Poste Médina par la police.

Après Malick Gakou et Thierno Bocoum, Idrissa Seck, qui a improvisé une marche en direction de l’Assemblée où les députés examinent le projet de loi sur le parrainage, a été stoppé net dans sa mouvance par des forces de l’ordre en tenue de guerre, à la Poste Médina.

Présentement, le président du conseil départemental de Thiès est immobilisé dans le panier à salade.

Après Idy, Bocoum et Gakou, Kilifeu de Y en a marre arrêté

Les arrestations se suivent et se ressemblent pour les leaders de l’opposition qui ont investi la rue ce jeudi 19 avril 2018 pour protester contre le vote du projet de loi instaurant le parrainage à la présidentielle de 2019. Après Idrissa Seck, leader de Rewmi, Thierno Bocoum président de Agir et Gakou président du Grand parti, c’est au tour de Kilifeu, activiste de Y en a marre d’être arrêté par les forces de l’ordre. Les proches d’Idrissa Seck pour leur part on annoncé leur volonté de rejoindre ce dernier en prison s’il n’est pas libéré.

Les commerces fermés à Sandaga et Lamine Guèye

Tous les commerces sont fermés à Sandaga et au Boulevard Lamine Guèye. Les grandes avenues sont quasi désertes. Les commerçants ont préféré fermer boutique en raison des manifestations contre le projet de loi instaurant le parrainage aux élections.

Leave a Reply