47 listes pour les élections: De futurs députés proposent des solutions sauf Macky Sall!!!

107

Les électeurs sénégalais ne savent toujours pas si les 47 bulletins seront maintenus ou non pour les élections législatives ? Mais ce qui est sûr, Bernard Casimir Demba Cissé, directeur de la formation et de la communication à la direction générale des élections vient de confirmer hier que civils et militaires iront voter en même temps aux élections législatives prétextant qu’«Aujourd’hui, si les civils et les paramilitaires votent le même jour, c’est pour rationaliser» Comment pourront-ils voter dans ce cas de figure avec cette pléthore de bulletins le jour j de 08h à 18 heures ? Autant d’interrogations embarrassantes qui taraudent l’esprit de la plupart de nos concitoyens.

Cependant, les futurs élus s’agitent à donner des solutions miracles tandis que le président Macky Sall semble être un simple observateur, c’est tout à fait «normal», il est président pas député !!!

Les élections législatives du 30 juillet 2017 sont entourées d’incertitudes, des points (2 et 8) du référendum du Oui et du Non semblent être la source de tout le problème, l’ouverture des législatives aux candidatures indépendantes a favorisé considérablement la multiplication des partis politiques et des syndicats des travailleurs. Est-ce que le président Macky Sall est le seul responsable de ce qui prévaut dans l’arène politique ou c’est l’erreur du constitutionnaliste qui n’a pas pris cet aspect en compte, qui sait ? Doit-il initier un dialogue inclusif avec les acteurs politiques concernant la limitation des listes électorales ? En tout état de cause, le peuple s’inquiète du bon déroulement des élections législatives.

Devant la complexité de la situation actuelle, les futurs députés cherchent désespérément des solutions, sauf le président de la République qui semble être en parfaite harmonie avec les 47 bulletins validés par le ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda Diallo. Par contre, les propositions de solutions des futurs élus vont de la limitation de cartes obligatoires à prendre par l’électeur à l’établissement d’un bulletin unique.

Vu la manière dont ils essayent de résoudre cette équation à la vitesse de l’éclair en proposant différentes solutions comme des experts électoraux avant la tenue des élections législatives, c’est sûr qu’une fois élus et confortablement installés à l’assemblée Nationale, ils trouveront vite des solutions pour alléger la souffrance des populations, n’est-ce pas chers futurs députés ou préfériez-vous servir le pouvoir ou l’opposition comme toujours et non le peuple qui va voter encore pour vous…

Par Serigne Babacar Dieng

diengserignebabacar@gmail.com


LEAVE A REPLY