Bombardier lance un ultimatum à Assane Ndiaye

9

Serigne Dia Bombardier envoie un dernier ultimatum au promoteur Assane Ndiaye. Si ce dernier veut ficeler son combat avec Eumeu Sène, il devra hâter le pas. Sans quoi, le B52 compte aller voir ailleurs. «Fini le temps de grâce. 

 Si le promoteur tient à ce que le combat ait lieu, qu’il le régularise au plus tard avant la fête de la Korité», prévient Pape Dia, frère et agent du lutteur.

«Le contrat a été signé en septembre. A l’occasion, le promoteur nous avait versé une avance. Après, il est prévu que le reste de l’argent nous soit versé par tranches. Ce qu’il (Assane Ndiaye), n’a toujours pas fait. Et, il ne cesse de retenir des dates pour le combat», explique le frère du lutteur.

De son côté, le promoteur Assane Ndiaye explique qu’il voudrait bien verser au lutteur l’autre partie de l’argent. Mais, le problème, c’est qu’il n’a pas encore mis la main sur l’argent du sponsor. «Je voulais bien leur donner le reste de l’argent, comme convenu dans le contrat. Si cela a tardé, ‘est parce que le sponsor n’est pas encore passé à la caisse», at-t-il déclaré.


LEAVE A REPLY