Carlou D, un Baye Fall pas comme les autres !!!

49

Le concepteur du Muzikr, un cocktail de «Musique et de Zikr», Ibrahima Loucard alias Carlou D, disciple de Serigne Khabane Mbacké, petit-fils de Serigne Fallou Mbacké, qui se dit porteur d’une mission spirituelle envers la jeunesse, véhiculant l’exemple de Mame Cheikh Ibrahima Fall, avec ses nouveaux vêtements fashion, il semble qu’il a rangé aux oubliettes toutes les accessoires typiques d’un Baye Fall «original».

Dès l’âge de 16 ans, Carlou D développe une folle passion pour la danse. Avec le groupe ” NAVAJO “, il remporte le prix de la meilleure chorégraphie à Oscar des Vacances. Dès lors, il commence une carrière solo où il a eu a rencontré des artistes expérimentés comme Dugg E Tee, Baay Souley, Didier Awadi entre autres, qui lui portent conseil et lui permettent d’avoir une parfaite maîtrise de la guitare acoustique, ensuite il fait la connaissance de 2 chanteurs, Ass Malick et Seydiman avec qui ils forment le groupe ” SKA BLUE “. En 2003, Carlou D intègre le groupe Positive Black soul (PBS, l’un des précurseurs et piliers du RAP Africain) et devient un des artistes les plus en vus du mouvement HIP HOP Africain. Il sortira son premier album solo en 2004 ” Séédé ” ou témoin de son temps.

Dans un entretien accordé par assirou.net Carlou D avait déclaré qu’«il faut être noble pour devenir Baye Fall, morceaux choisis, question: Vous avez adopté dans le cadre de votre activité musicale des connexions avec le Mouridisme et Mame Cheikh Ibrahima Fall. Qu’est-ce qui vous lie à cette confrérie ? Réponse: Au fait, c’est la tranquillité, l’amour de vivre dans la paix, avoir l’esprit tranquille. C’est comme un dossier pour moi comme j’ai l’habitude de le dire, une personne doit avoir un guide ou s’adosser. Donc Mame Cheikh Ibrahima Fall est un exemple pour moi et une référence. Ça m’aide beaucoup dans le travail que je fais, qui est un peu compliqué. Quand on dit musique et religion, il est toujours difficile de les relier. C’est faisable quand même mais pas facile, il faut le dire. Ce qui m’a poussé de me référer sur Mame Cheikh Ibrahima Fall Lamp qui est un exemple pour nous tous Mourides, talibés et disciple Serigne Touba Mbacké Khadimou Rassoul. Donc voilà, c’est une sécurité pour moi dans le travail que je fais ».

Lorsqu’on écoute ses derniers tubes DINAMA RAY, MBEUGUEL ou bien on regarde sur YouTube son “Teuyeukh” Érotic murmurant dans l’oreille de la petite Drianké des mots doux comme Xalléé bi noynaa noynaa, Xalléé toynaa toynaa, Xalléé xessnaa xessna, Ma niakk sama ndéye ding ma rayy et devant son épouse, on a l’impression qu’il a retourné tout simplement sa veste où sont passés les ZIKR, les DOUKATT, les THIANT entre autres.

Et vu l’affiche du lancement de son nouvel album LION D, il ressemble beaucoup plus à Michael Jackson qu’à son idole Mame Cheikh Ibrahima Fall, est-ce cela signifie que Carlou D s’est adapté avec le temps en devenant un Baye Fall «New Look» pas comme les autres…

Par Serigne Babacar Dieng

diengserignebabacar@gmail.com


LEAVE A REPLY