Coupe du Sénégal : L'Us Rail et le Saltigué conservent leur couronne

11

La saison 2016-2017 de handball a été bouclée ce samedi au stadium Iba Mar Diop où se disputaient les finales de la Coupe nationale en hommes et dames. Deux rencontres qui ont permis aux tenants du titre de conserver leur couronne acquise la saison précédente. L’Us Rail en hommes et le Saltigué chez les dames ont été sacrés. 

Les finales de la Coupe nationale de handball disputées samedi ont consacré les tenants du titre dans leur statut de places fortes de la discipline au Sénégal. Le Saltigué de Rufisque et l’Union sportive du Rail de Thiès ont remporté les trophées aux dépens, respectivement, de la Renaissance Handball Club de Tivaouane chez les dames et du Saltigué en messieurs. Deux sacres qui ont tardé à se dessiner pour les vainqueurs même si les Rufisquoises ont été plus tranquilles que leurs homologues thiessois. Car à la fougue des jeunes de Tivaouane, Chérif Tall, l’entraineur du Saltigué, a joué sur l’expérience de ses filles pour prendre le dessus.

L’entraineur rufisquois s’est appuyé sur les joueuses expérimentées pour faire le trou, au du moins, prendre de l’avance à la pause puisque le Saltigué menait de 6 buts à la pause (17-11). Mais c’était sans compter avec la détermination des partenaires de la capitaine Aminata Sow qui sont revenues des vestiaires avec plus de tonus. C’est ainsi qu’elles ont égalisé avant de prendre l’avantage. C’est après cette mauvaise passe que les coéquipières d’Aminata Fall, meilleure marqueuse de la partie avec 12 buts devant Mame Anta Bathily de Tivaouane (11 buts), ont haussé le niveau du jeu. Aidées en cela par leur doyenne à l’image de Fama Tamba (4 buts) pour finalement prendre le dessus sur leurs vis-à-vis, comme en 2013, par 32 à 27 et s’adjuger leur 6ème victoire de suite dans cette compétition.

Chez les hommes, la partie a encore été beaucoup plus disputée. A l’entame du match, la différence de niveau et le parcours des deux protagonistes dans le championnat laissaient entrevoir une partie tranquille pour le Rail de Thiès, tenant du titre et auteur d’un sans-faute cette année avec sept victoires en autant de sorties en championnat. Mais le match s’est avéré plus compliqué pour les poulains de Boubacar Cissé qui, après une bonne entame qui les a vu compter quatre buts (9-5), ont été rattrapés puis dominés par leurs adversaires. Lesquels menaient à la mi-temps d’un but (10-9). A la reprise, les Rufisquois font preuve d’une incroyable résistance face à des Thiessois qui semblaient un peu perdus ; multipliant les fautes et les mauvaises passes. Ce dont profitaient les hommes de Hamet Sidy Ba qui corsent l’addition pour compter quatre longueurs d’avance (19-15).

C’est le moment choisi par les ‘‘Cheminots’’ pour réagir par une remontée spectaculaire en marquant 5 buts pour ainsi reprendre l’avantage (20-19). L’expulsion de Youssoupha Tall à cinq minutes du terme a porté un grand coup à son équipe qui, malgré une belle résistance, a finalement plié. Les Thiessois bien amenés par Cheikh Barra Niang (8 buts) s’imposent en fin de compte (25-23) pour conserver leur couronne acquise l’an dernier devant leur public du stadium Lat Dior.


LEAVE A REPLY