El Hadj Amar Lo Gaydel sur le référendum : «le NON reconduit systématiquement le statu quo et le OUI renferme des contenus non consensuels»

1364
Aùar Lo GaydelLe référendum du 20 mars continue de provoquer des vagues d’indignation et de grincements de dents. Après le front du “NON” et tous les autres Partis politiques regroupés au sein du Front patriotique pour la défense de la République (Fpdr), c’est au tour de l’Alliance pour la Réforme et le développement (Ard) d’El Hadj Amar Lo Gaydel par ailleurs, Maire de Sagatta Gueth, de monter au créneau.
«En effet, le texte du référendum ainsi que ses motivations ne sont pas clairs dans l’esprit de la majorité des Sénégalais. Cette réforme, imposée de façon unilatérale, sans concertation avec les acteurs politiques et la société civile, constitue un recul  démocratique et une dérive morale pour un peuple doté d’un passé politique remarquable», rapporte un communiqué parvenu à la Rédaction de Actusen.com.
Soulignant que le Sénégal a sombré, ces dernières années, dans le gouffre des contre-valeurs, comme le reniement de la parole donnée, dans l’espace politique, l’Ard se montre en défenseur des valeurs républicaines et sociales de notre pays et invite à la concorde.
«Le non reconduit systématiquement le statu quo et le OUI renferme des contenus non consensuels. Afin d’éviter une confrontation inutile entre les acteurs politiques, le peuple doit, d’une seule voix,  exiger dans le contexte actuel, une concertation élargie avec la société civile pouvant constituer un contrepoids aux passions politiques», ont réagi les camarades de El Hadj Amar Lo Gaydel.
Pour ce faire, au lieu de voter OUI ou NON ou boycotter, «l’Ard suggère, humblement, aux acteurs politiques de reconsidérer leurs positions, en sensibilisant l’opinion nationale et internationale sur la nécessité d’un dialogue constructif et pour le report ou l’annulation du référendum», a conclu le communiqué.
Actusen.com
Advertisements

LEAVE A REPLY