El Hadji Mansour Mbaye : « Marème Faye Sall a donné au Palais sa vraie indépendance »

51

La cérémonie de lancement du mouvement politique Sa Deug Deug (SDD) d’hier, samedi 24 février 2018, a aussi vu la présence effective et très remarquable de cet homme dont la connaissance de l’histoire politique du Sénégal reste aujourd’hui indiscutable. Il s’agit de El Mansour Mbaye, le père de Cheikh Tidiane Mbaye, l’initiateur du mouvement SDD. Prenant la parole, après avoir abordé d’autres sujets, il a indiqué que le palais présidentiel de la République du Sénégal, n’a connu sa véritable indépendance qu’avec l’arrivée de Marème Faye, épouse du président Macky Sall.

Dans son joli grand boubou, la tête entièrement recouverte de cheveux blancs sous le poids de l’âge, le vieux communicateur traditionnel de 90 ans est revenu sur le passé politique du Sénégal, marqué par des luttes indépendantistes qui ont donné au pays de Lat Dior son indépendance dès 1960.

Mais pour Amadou Mansour Mbaye plus connu sous le nom de El Hadji Mansour Mbaye, l’année 1960 n’a marqué véritablement que l’indépendance du pays. Toutefois, note-t-il, en ce qui concerne le Palais présidentielle, c’est sous la gouvernance de Macky Sall que le Palais a connu « son indépendance », avec toutes les premières dames qui ont eu à y défiler.

Pour rappel, le première Président du Sénégal avait une épouse blanche du nom de Colette Hubert Senghor.

Abdou Diouf, avait aussi son épouse qui n’était pas Sénégalaise, plus connue sous le nom de Mme Elisabeth Diouf 

Abdoulaye Wade, le troisième président du Sénégal avait aussi une femme blanche du nom de Viviane Vert dit Viviane Wade

Mais l’arrivée de Macky Sall avec une femme Sénégalaise, « bon teint bon repas« , née au Sénégal, ancrée dans les habitudes de femmes africaines, une bonne « diég » et une bonne « diongoma » de part sa connaissance des « salagn salagn » de la femme Sénégalaise, a entraîné une rupture dans la vie familiale de nos présidents, à l’intérieur de la « house of the country ».

Une telle réalité ne serait être un simple fait aux yeux d’un homme comme Mansour Mbaye, qui a fréquenté tous les présidents du Sénégal, de Senghor à Macky Sall en passant par Diouf et Wade.

C’est pour cela que le communicateur traditionnel, El Mandour Mbaye déclare que « le palais de la République du Sénégal, n’a connu sa véritable indépendance qu’avec l’arrivée de Marème Faye Sall » comme première dame.

Les raisons d’une telle déclaration peuvent être partagées, et chacun peut en apporter son propre avis mais retenons avec Marème Faye Sall, le palais ne manquera plus de sentir les bonnes odeurs d’encens de chez nous, plus connus sous les appellations de « Thiouray, gowé… » et autres hétéronymes bien connus des Sénégalais et du président lui-même.

Leave a Reply