Eumeu / Bombardier perdu pour le 25 décembre : Les alternatives pour sauver le combat royal

12

La date du 25 décembre, qui était retenue par le promoteur Assane Ndiaye pour l’organisation du combat royal, est perdue pour les deux adversaires Bombardier et Eumeu Séne. En lieu et place, le patron de la structure Baol Production a décidé d’offrir l’affiche Papa Sow / Ama Baldé, initialement prévue le 19 novembre.  

La nouvelle reprogrammation du combat Papa Sow / Ama Baldé, à la date du 25 décembre, chamboule les plans des adversaires du combat royal. En effet, la date du duel Eumeu Séne / Bombardier, initialement prévu à cette date, a été renvoyée sine die. La raison, le promoteur Assane Ndiaye a décidé d’organiser en lieu et place le derby Fass-Pikine, entre Papa Sow et Ama Baldé. Tout n’est peut-être pas perdu. Des alternatives s’offrent au promoteur ainsi qu’aux deux lutteurs pour éviter de concéder une seconde saison blanche d’affilée. Papa Thialis en sauveur Les négociations se font en coulisses pour céder le combat royal à Papa Thialis. Le promoteur Assane Ndiaye n’avait pas démenti les négociations mais préfère que les choses se déroulent dans la plus grande discrétion. Pikine est ok mais quelques blocages sont notés du côté de l’écurie Mbour comme l’avait annoncé Sunu Lamb la semaine dernière. « En réalité, il y avait bel et bien négociations entre Assane Ndiaye et Papa Thialis pour que ce dernier reprenne l’affiche Eumeu Séne/ Bombardier. Il était convenu que Papa Thialis rembourse à Assane ce qu’il a déjà dépensé, en termes d’avances sur cachets et autres, et prenne en charge le reste, en rapport avec les deux lutteurs. Et si un accord avait été trouvé, le combat serait organisé le 25 décembre 2017. Seulement, si Eumeu Séne a accepté la proposition, ce n’est pas le cas pour Bombardier. Celui-ci, qui a déjà reçu 25 millions d’Assane Ndiaye, veut amener ce dernier à perdre tout son argent en faisant en sorte que les délais convenus soient épuisés et qu’aucun contrat ne le lie plus au promoteur. Dès lors, il pourrait se débarrasser du promoteur et signer un tout autre contrat avec l’autre promoteur qui voudrait organiser le duel ». Reste à voir si le camp de Bombardier va revenir à de meilleurs sentiments. Libération d’Eumeu Séne et B52 par Assane Ndiaye La 2éme alternative qui s’offre à Assane Ndiaye : libérer Eumeu Séne et Bombardier, s’il n’est plus dans les dispositions financières d’organiser le combat royal. Ainsi, le patron de Baol Production va épargner les amateurs d’une guerre entre lui et les deux lutteurs. Ainsi, le champ serait libre pour un autre promoteur d’organiser le combat royal que les amateurs attendent depuis plus de 16 mois


LEAVE A REPLY