Immunité parlementaire : Khalifa Sall connaît ses quatre juges

15


Immunité parlementaire : Khalifa Sall connaît ses quatre juges

Le sort de Khalifa Sall est entre les mains de quatre de ses collègues députés. Ce sont Aymérou Gningue, président du groupe Benno (majorite), Me Madické Niang, tête de file de Liberté et Démocratie (opposition), Awa Guèye et Seydou Diouf.

Ces derniers ont été choisis hier, lundi 13 novembre, comme membres du bureau de la commission ad hoc chargée de se pencher sur la demande de levée de l’immunité parlementaire du député-maire de Dakar.

Le premier, détaille L’Observateur, est le président du bureau. Les deux suivants en sont les vice-présidents et le quatrième, le rapporteur. Trois députés de la majorité et un de l’opposition (Me Niang).

Les membres du bureau devraient entrer en action cette semaine. «Nous espérons recevoir ce dossier (du maire de Dakar) demain (aujourd’hui, Ndlr) après la conférence des présidents», souffle une source de L’Obs. Laquelle souligne que 48 heures après réception du dossier, la commission ad hoc, composée de 11 membres, sera convoquée pour le début du travail.

Ladite commission doit étudier la demande de levée de l’immunité de Khalifa Sall, accusé de détournement de fonds et en détention depuis le 7 mars dernier. Pour ce faire, elle doit entendre le mis en cause.

Mais ce dernier, invoquant son immunité parlementaire, a fixé comme préalable pour accepter d’être auditionné, sa libération.


LEAVE A REPLY