Kawtef: Découvrez Ce Que Le Prof Faisait Aux Étudiantes De L’ENEA

10

On le voit souvent, des professeurs qui tombent amoureux de leurs élèves et inversesent.
Ce qui se passe à l’Ecole supérieure d’économie appliquée, ex Enea, est invraisemble.

En effet, c’est à la suite d’un appel à candidature pour un recrutement afin de renforcer le corps professoral que cette affaire a éclaté.
Le sieur I. M., un enseignant compétent mais mais qui a un faible pour les filles, ses étudiantes. D’après ces dernières c’est un vrai coureur de jupons.

Pour le dénoncer, les filles, victimes, n’avaient qu’un seul moyen, rédiger une lettre anonyme pour attirer l’attention du recteur de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar. Ainsi, on y découvre que sa dernière victime est une certaine Salma Benmalek qui fait partie de la 43e promo.

« Cette dernière, de nationalité marocaine, a été contrainte de changer de directeur de mémoire à cause des agissements du vacataire. Et, à en croire nos interlocuteurs, la ressortissantes du royaume cherifien est loin d’être seule dans ses déconvenues avec l’enseignant. Les étudiantes parlent également d’une certaine Cyndie A. Ndong, qui aurait fait les frais du même professeur pendant l’année scolaire 2015-2016. », rapporte nos confrères du quotidien Enquête.

En conséquence, afin d’viter de pareille situation, les étudiantesinvites les autorités à être plus regardantes en ce qui concerne la moralité des candidats aux différents postes lancés en compétition.

Pour rappel, I. M., vacataire, était initialement l’encadreur de Salma, mais à cause du harcèlement, des Sms et des propositions indécentes, cette dernière a finalement changé de directeur de mémoire.

Leave a Reply