Les îles du Saloum peuvent jouer un important rôle dans le PSE (étudiants)

59

Des étudiants des îles du Saloum (centre-ouest) disent s’attendre à ce que leur terroir puisse jouer un rôle important dans le Plan Sénégal émergent (PSE), le plan de développement économique, social et culturel mis en œuvre par l’Etat du Sénégal depuis 2014.

Ils ont lancé le débat sur la ’’place’’ que les ’’zones insulaires’’, et les îles du Saloum en particulier, devraient occuper dans la mise en œuvre du PSE, à l’occasion de la 12ème édition des activités culturelles de l’Amicale des élèves et étudiants ressortissants des îles du Saloum (AEERIS), à Djirnda, une commune du département de Foundiougne.

’’Les îles du Saloum peuvent beaucoup apporter au PSE’’, a dit le président de l’AEERIS, Doudou Sadji, lors de la cérémonie officielle des ’’journées’’ culturelles des élèves et étudiants, en présence du parrain de cette manifestation, le député-maire de Toubacouta (centre-ouest), Pape Seydou Dianko, et du maire de Fimela (centre), Karim Sène.

’’Les îles du Saloum sont confrontées à plusieurs défis, mais elles regorgent de nombreuses potentialités naturelles et humaines pour le PSE’’, a souligné M. Sadji.

Cette partie du pays a offert à l’administration sénégalaise ’’beaucoup de cadres’’, qui peuvent aider à approfondir la réflexion sur le PSE et prendre part à sa mise en œuvre, selon le président de l’AEERIS.

Doudou Sadji a aussi évoqué l’importante contribution de cette partie du pays à la production nationale de ressources tirées de la mer.

L’exploitation des gisements pétroliers découverts dans cette zone ’’peut nous conduire vers des lendemains meilleurs’’, espère le président l’Amicale des élèves et étudiants ressortissants des îles du Saloum.

Doudou Sadji s’attend aussi à ce que ’’l’exploitation du port de Foundiougne-Ndakhonga [puisse] profiter aux jeunes’’.

Il a par ailleurs évoqué les ’’énormes difficultés’’ auxquelles sont confrontés les membres de l’AEERIS, surtout pour leur hébergement à Dakar, où beaucoup d’entre eux poursuivent leurs études.

’’Nous invitons les autorités locales à soutenir davantage les étudiants et élèves ressortissants des îles du Saloum, en les aidant surtout à payer le loyer’’, a lancé M. Sadji, en présence de certains élus locaux de la zone.


LEAVE A REPLY