Les petites filles de Serigne Touba aux petits soins des jeûneurs démunis

49

Les petites filles de Serigne Touba aux petits soins des jeûneurs démunis

Des petites filles du fondateur du mouridisme Cheikh Ahmadou Bamba remettent chaque jour, à l’heure de la rupture du jeûne, de la nourriture et autres victuailles aux fidèles musulmans qui ont démarré samedi le mois béni du ramadan.

Ces actions humanitaires en ce mois de dévotion et de privation répondent aux enseignements de Serigne Touba qui appelait ses disciples à venir en aide aux personnes les plus démunies, a expliqué la présidente de l’association « Mounawirou Bounyane », Sokhna Mously Sall, fille de Sokhna Astou Mbacké Falilou.

Toujours sur le sens et la portée de leur démarche, Sokhna Mously Sall a fait savoir que « donner de la nourriture aux indigents, à l’heure de la rupture du jeûn est une recommandation de Serigne Touba ».

Elle a en outre salué l’accompagnement de la Première dame, Marième Faye Sall pour la réussite de leurs activités humanitaires.

Abdou Khadr Niang, responsable de la commission sociale du Dahira « Moukhadimatoul Khidma » a magnifié l’acte des petites filles de Serigne Touba.

« Au départ, l’opération ’ndogou’ était effectuée tous les jeudis du mois de Ramadan », a-t-il rappelé, ajoutant que « 30 millions de frs CFA étaient mobilisés l’année dernière par le Dahira Moukhadimatoul Khidma » pour l’activité.

« Vous êtes les précurseurs dans ce domaine et vous constituez un exemple qui, très certainement, fera tâche d’huile », a dit M. Niang à l’endroit des petites filles de Serigne Touba.

Le Dahira Moukhadimatoul Khidma qui a vu le jour en 1994, sur ordre de Serigne Saliou Mbacké a pour entre autres missions de nettoyer la grande mosquée, de superviser les prières, d’organiser les « ndogou » et de veiller au respect scrupuleux des enseignements de l’Islam.


LEAVE A REPLY