L’Imam de Sicap M’bao serait égorgé par un malade mental: Ansoumana DIONE ne serait pas surpris.

43

S’il est vraiment avéré que l’Imam de Sicap M’bao a été égorgé par un de ses fils, ne jouissant pas de toutes ses facultés mentales, cela ne surprendait guère Ansoumana DIONE, Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM). Depuis quelques temps, nous avions alerté les autorités étatiques sur les nouveaux types de malades mentaux, dits dangereux, qui vivent parmi la population.

En vérité, les citoyens sénégalais sont entrain de subir les graves conséquences de la confiscation et de la transformation en un poulailler depuis 2013, du Siège de l’ASSAMM à Kaolack. Pour rappel, cette structure construite en 2004 grâce au soutien du Président Macky SALL, avait pour objectif de prendre en charge gratuitement les malades mentaux errant dans les rues et ceux vivant dans les familles, faute d’assistance médicale.

C’est la raison pour laquelle, Ansoumana DIONE invite le chef de l’Etat Macky SALL et son Ministre de la Santé et de l’Action Sociale, Monsieur Abdoulaye DIOUF SARR, à bien vouloir faire restituer à l’ASSAMM, son Siège pour nous permettre d’entamer notre mission avant le début de l’année 2018, pour la sécurité des populations. Attention au silence coupabe des fores vives de la nation, face à cette grosse injustice !

Ansoumana DIONE rejette une sale proposition d’Abdoulaye DIOUF SARR.

Pour ne pas seulement prendre en charge les malades mentaux errant à travers le pays, un projet pourtant si cher à l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM), le régime du Président Macky SALL, ne lésine devant aucun moyen.

Dernièrement, le Directeur de Cabinet du Ministre de la Santé et de l’Action Sociale, Monsieur Alassane M’BENGUE, a reçu en audience le Président de ladite Association, Ansoumana DIONE, au nom de Monsieur Abdoulaye DIOUF SARR.

Et, ce n’était rien d’autre que pour lui proposer d’accepter d’entrer dans la Fonction publique et de laisser tomber définitivement la revandication du Siège de l’ASSAMM à Kaolack. Naturellement, le défenseur des malades mentaux qui a signé un pacte très sincère avec ces derniers, lui a opposé un niet categorique, non sans lui faire part de son regrêt par rapport à une telle sale proposition.

Aujourd’hui, après tout le temps que nous perdu dans cette noble mission de lutte pour la prise en charge médicale et la réinsertion sociale des malades mentaux errants, nous demeurons plus que jamais determinés à mener dignement le conbat pour que notre Siège de Kaolack nous soit restitué afin que nous pussions poursuivre notre objectif en faveur de cette couche particulièrement vulnérable de notre société.

Mais, en fait, pourquoi, le regime du Président Macky SALL ne veut pas que l’on règle ce problème des malades mentaux errants ?

Rufisque, le 23 novembre 2017,
Ansoumana DIONE, Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM) -Tel: 77 550 90 82 – 70 745 88 47


LEAVE A REPLY