Maurice Ndour, ailier fort des Lions du Sénégal : « Le moment est venu pour remporter ce titre »

34

La star du Sénégal Maurice Ndour a le sentiment que le basketball en Afrique a fait d’énormes progrès ces dernières années, et il se dit impatient de voir comment les équipes africaines vont surprendre tout le monde à la Coupe du Monde FIBA 2019 en Chine. 

Le fait qu’avec le nouveau système de compétition de la FIBA l’Afrique aura désormais droit à cinq représentants dans l’événement majeur de la FIBA amplifie encore sa satisfaction.

« Plus il y aura d’équipes africaines qui évoluent au plus haut niveau, meilleur sera notre continent, » dit le joueur de 25 ans à FIBA.basketball.

Ndour, qui a fait ses débuts internationaux à la Coupe du Monde FIBA 2014 en Espagne, prétend que le meilleur est encore à venir.

« En allant à la Coupe du Monde , j’ai le sentiment que nous pouvons nous mesurer à des équipes qui sont fortes tactiquement et que nous tirons profit de ça. »

Le nouveau système entrera en vigueur en novembre et, au cours d’un cycle de quatre ans (2017-2021), les sélections nationales disputeront sur une base régulière des matches officiels pour se qualifier pour la Coupe du Monde FIBA 2019 et les Coupes continentales FIBA 2021.

Il est à noter que le nombre d’équipes participantes à la Coupe du Monde FIBA passera de 24 à 32.

Ndour, actuellement engagé dans le FIBA AfroBasket 2017, est persuadé que le Sénégal donnera l’exemple quand les éliminatoires débuteront.

« Nous sommes en train d’étudier la situation, mais j’ai entendu que les joueurs pourraient quitter leurs clubs respectifs pour rejoindre l’équipe nationale. J’espère que c’est vrai, comme ça nous pourrons revenir pour jouer, » poursuit-il.

Les fenêtres pour les éliminatoires auront lieu du 20 au 28 novembre 2017, du 19 au 27 février 2018, du 25 juin au 3 juillet 2018, du 10 au 18 septembre 2018, du 26 novembre au 4 décembre 2018 et du 20 au 28 février 2019.

En attendant, l’équipe de basketball du Sénégal essaie d’écrire un nouveau chapitre de son histoire. Le dernier titre continental remonte à 1997, à Dakar. Ndour estime avoir de grandes chances cette année.

« Cela fait 20 ans, alors nous voulons en gagner un autre. Je pense que nous avons le bon groupe de joueurs, nous avons déjà vécu pas mal de choses ensemble. Je crois que le moment est venu. Nous ferons de notre mieux pour remporter le titre cette année. »

Avec trois victoires en trois matches, le Sénégal a terminé premier du Groupe D et s’est logiquement qualifié pour les quarts de finale en Tunisie. 

« L’objectif est toujours le même, y aller [en Tunisie], jouer dur et essayer de gagner le tournoi, » explique Ndour. « Je me sens très fier. Il y a beaucoup d’excitation à Dakar. Je suis fier de représenter mon pays. Peu de joueurs ont la chance de jouer pour leur équipe nationale. À chaque fois que l’occasion se présente, je donne vraiment le meilleur de moi-même et je joue avec beaucoup de fierté. »

Les quarts de finale du FIBA AfroBasket 2017 auront lieu le 14 septembre à Tunis et le Sénégal sera opposé à l’Angola.


LEAVE A REPLY