Mort de Fallou Sène : Le Grand Parti, ACT, Rewmi et Cheikh Bamba Dièye exigent que les responsabilités soient situées

18
Mort de Fallou Sène : Le Grand Parti, ACT, Rewmi et Cheikh Bamba Dièye exigent que les responsabilités soient situées
Suite aux affrontements entre étudiants et forces de l’ordre, un étudiant a perdu la vie ce matin. Un meurtre condamné par presque toute la communauté sénégalaise. Les politiques ne sont pas en reste. Pour le « Grand Parti » de Gakou, la mort de l’étudiant El Hadj Fallou SENE est une mort de trop.  
« Elle traduit à suffisance l’incompétence du gouvernement face à la problématique du devenir de la jeunesse de notre pays » indique t’il dans leur communiqué. GP a demandé par ailleurs au gouvernement « de clarifier les conditions de la disparition de l’étudiant El Hadji Fallou SENE mais aussi de prendre toutes les dispositions utiles afin que de pareils événements ne puissent plus jamais gangréner la vie de nos universités ». 
Même son de cloche à l’Alliance pour la Citoyenneté et le Travail d’Abdoul Mbaye. Très acerbe contre le régime, le parti de l’ancien Premier ministre a aussi demandé que « face à cet aveu d’échec de la politique éducative et à ce recours systématique à la force illégitime » que la lumière soit faite sur cette grave affaire, que les responsabilités soient situées, que les blessés bénéficient de la meilleure prise en charge et que les responsables soient punis. 
Pour le secrétaire général du FSD-BJ  Cheikh Bamba DIEYE , la mort de l’étudiant Mouhamadou Fallou Sène est inexcusable. « Elle est la preuve de plus  de l’usage disproportionné de la force partout où il y a besoin de canaliser les mouvements de foule » lit-on sur leur communiqué. Le FSD-BJ qui a regretté les dérapages, marque sa compassion pour tous les blessés et dit espérer que pour cette fois que l’omerta  ne sera pas encore de mise. 
Pour finir le parti d’appeler à la retenue de part et d’autre afin que la lumière soit faite, les responsabilités situées et les auteurs sanctionnés. 
Tout en condamnant cette répression brutale et inadmissible contre ces étudiants le président Idrissa SECK et le parti Rewmi exigent qu’une enquête soit diligentée le plus rapidement pour situer les responsabilités et les fautifs sanctionnés. Le parti de dénoncer et regretter l’incapacité et l’incompétence avérées du régime de Macky SALL à créer les conditions idoines et optimales d’une éducation scolaire et universitaire de qualité et d’excellence au service du développement, du progrès social et économique de notre pays. 
  

Avec Setal.net, le meilleur reste à venir

Leave a Reply