Reprogrammation du combat Eumeu Séne / Bombardier : Comment Tay Shinger et Mbour comptent piéger Assane

12

En décidant d’organiser le duel Ama Baldé / Papa Sow le 25 décembre 2017, date préalablement retenue pour le combat royal Eumeu Séne / Bombardier, le promoteur Assane Ndiaye n’est pas à l’abri d’un piège que pourraient lui tendre les écuries Tay Shinger et Mbour Bombardier  

Du coté de Tay Shinger qui porte Emeu Séne comme de celui de Mbour Bombardier qui porte le B52, les réactions se suivent et se ressemblent. Si ce ne sont pas les deux lutteurs eux-mêmes qui font des sorties pour prévenir le patron de Baol Productions, ce sont les présidents respectifs des deux écuries ou alors les managers qui insistent pour dire que point de combat royal après le 25 décembre. A Tay Shinger, le président Khalifa Niang a bien dit Qu’il y avait un document où il était dit très clairement que le combat aurait lieu le 25 décembre. Il considère, en conséquence, qu’il n’y a plus de combat au-delà de cette date. Le président de l’écurie Mbour Bombardier n’a pas dit autre chose. Selon Pape Sylla, en effet, le combat devait avoir lieu en 2016-2017 et plus aucun contrat ne les lie au promoteur. Concernant le 25 décembre, il avait d’ailleurs dit que rien de concret n’avait été signé. Qu’il fallait attendre l’ouverture de la saison pour aller formaliser au CNG.

Or, à ce jour, c’est bien le combat Ama Baldé / Papa Sow qui est retenu pour se tenir le 25 décembre, bien qu’il reste quelques petits détails à finaliser du côté de Fass. Cela veut tout simplement dire que le combat royal n’aura plus lieu à cette date. Au même moment, ce combat ne manque pas d’intérêt pour certains promoteurs qui ont manifesté leur désir de le racheter au promoteur Assane Ndiaye. Seulement, du côté de Mbour comme Tay Shinger, des voix s’élèvent déjà pour dire que, « la meilleure façon de se venger d’Assane Ndiaye, après tout ce qu’il nous a fait endurer, c’est de l’emmener à l’usure. Il faut le mettre devant le fait accompli en le contraignant lui-même à constater qu’il n’a pas tenu parole en n’organisant pas le combat le 25 décembre 2017.là, il aura perdu tout ce qu’il a déjà donné comme avances sur cachet et autres. Nous pourrons négocier avec les promoteurs qui veulent l’affiche, en signant de nouveaux contrats ».

Comme quoi, à moins qu’il trouve la parade d’ici au 25 décembre, Assane Ndiaye pourrait perdre beaucoup d’argent en organisant pas le combat royal le 25 décembre 2017.


LEAVE A REPLY