Serigne Babacar MBACKE «Moukabaro», père d’Aida MBACKE : « Que la justice fasse son travail »

49

«Je ne cautionne pas l’acte de ma fille et je le désapprouve absolument et totalement. Je ne protège aucun talibé coupable de forfaiture, aux yeux de la loi. Je ne cautionne pas ce qui s’est passé. Je ne protège personne, fut-elle ma propre fille. Que la justice fasse son travail en toute liberté et en toute indépendance et que toutes les responsabilités soient situées. Si justice doit être rendue à qui de droit, qu’il en soit ainsi conformément aux lois et règlements du pays. Que force reste à la loi et que la rigueur de la loi s’exécute. Je ne serai ni partisan et ne ferai aucun acte allant dans le sens de couvrir qui que ce soit», a déclaré le marabout.

Serigne Babacar MBACKE  «Moukabaro», qui a dirigé la prière mortuaire à la levée du corps de Khadim NDIAYE, se dit également affligé par les commentaires visant sa famille. « Des gens mal intentionnés peuvent toutefois profiter de cette occasion pour faire passer, à travers la presse, toute sorte de commentaires malveillants en mon nom et celui de ma famille. Je n’ai jamais posé, ni recommandé ni jamais cautionné un quelconque acte qui peut être gênant devant les hommes et tout le monde le sait. Je reste serein, malgré tout», a-t-il souligné.

Fallou NDIAYE, père du défunt mari brûlé : «Ce qui est arrivé à notre fils est la volonté de Dieu»

C’est encore l’émoi et la consternation chez la famille NDIAYE qui a perdu un de ses fils dans des conditions tragiques. Mais, le père du défunt explique préférer tout mettre « entre les mains de Dieu ».

«Personne n’est plus affligé que moi, en tant que père qui a perdu son fils qu’il a vu naître et grandir… Mais nous nous en remettons à Dieu et nous prions à tout un chacun d’en faire autant et de s’écarter de tout commentaire. Ce qui est arrivé à notre fils est la volonté de Dieu Nous renouvelons notre allégeance et celle de toute la famille à Serigne Babacar MBACKE et à Serigne Touba», a déclaré Fallou NDIAYE, dans les colonnes de WalfQuotidien.

Advertisements

LEAVE A REPLY