Serigne Moustapha Sy à Yoff : Attaqué de partout par des tierces des fois et des proches parfois mais la réplique est …

18

Serigne Moustapha Sy à Yoff : « El Hadji Malick, Serigne Babacar et Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Sy ont pardonné à leurs détracteurs malgré des traîtrises »

Au regard du discours de Serigne Moustapha Sy hier à Yoff, on peut en tirer 3 enseignements : la méchanceté de l’être, le sens de mesure et la culture du pardon.

D’abord la méchanceté de l’être : Serigne Moustapha Sy a mis sur la table une théorie séculaire du complot vécue par la plupart de hommes de Dieu. C’est l’histoire qui a été visité comme une comédie parfois tragique et désolante. Le prophète Adan en a pris sa part en confrontant aux ruses mesquines de Lucifer ( Iblis).

Et cette méchanceté de l’être n’a pas épargné les Maîtres d’écoles de Rites (Imam Malik, Chaafi, Hannebal, Mansour Al Hallaj etc….). Tous ont été victimes de la mesquinerie de l’être humain basée sur le complexe d’infériorité et aussi sur la jalousie du savoir. Aussi fait-il noter la traîtrise de l’aîné de Cheikhal Hadji Omarou Foufiyou qui a du utilisé la mystique pour disparaître.

Ensuite les sens de mesure s’est fait sentir dans le discours de Serigne Moustapha Sy. En effet il a démontré à tous ses détracteurs que les hommes de différencient par leur niveau de dépassement des évènements.

Enfin Serigne Moustapha Sy a installé sur place la culture du pardon. Attaqué de partout par des tierces des fois et des proches parfois mais la réplique est très responsable de sa part : « je ne suis pas leur frère mais je suis plutôt leur oncle ». Et Serigne Moustapha d’ajouter : » avant tout je respect Sokhna Kiné Sy »

De Cheikhal Hadji Malick Sy en passant Serigne Babacar Sy jusqu’à Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Sy, tous malgré ces traitrises ont pardonné à leurs détracteurs.

La leçon que l’on peut tirer est que quelque soit la gravité de la situation l’homme doit toujours rester lucide et adhérer à la bonne cause car la vie est faite d’épreuves qu’il faut surmonter avec honneur.

Extraits discours de Serigne Moustapha Sy à Yoff

LEAVE A REPLY