Viviane, ne fallait-elle pas se remarier d’abord avant de ¨forcer¨ les filles de 17 ans de ne pas se marier?

38

La reine du Jolof Band, Viviane Chidid a sorti récemment une chanson et un clip intitulés «Mariage Forcé» où elle prend la défense des jeunes filles de 17 ans mais le hic, son remariage tarde à se concrétiser et on dirait qu’elle a rejoint le «Club Coumba Gawlo», c’est son droit et non de les inciter de suivre son exemple.

Comme son nom l’indique, le mariage forcé a pour but de marier une personne contre sa volonté. La famille impose le mariage à un enfant mais aussi à une autre famille et bien sûr, ne respecte pas le consentement de leur enfant. Parfois les enfants ne veulent pas se marier avec la personne que leurs parents ont choisie, ce qui a pour conséquence des ruptures familiales. Ces mariages sont surtout destinés à certaines jeunes filles adolescentes partout dans le monde à cause des traditions et par intérêt économique. Les paroles du tube de l’ex-femme de Bouba Ndour pointent du doigt les parents qui forcent leurs filles à se marier. En effet, Viviane, la quarantaine passée, s’est laissé glisser sans difficultés dans la peau d’une fille de 17 ans qui dit à sa maman et à son papa : pourquoi voulez-vous me marier à un homme que je n’aime pas, je suis encore mineure et je préfère d’abord étudier, je ne refuse pas de me marier à mon âge, pourquoi vouloir me livrer dans les bras d’un mec qui a de l’argent, de la notoriété, des voitures de luxe et des villas, je sais que toute femme est appelée à se marier un jour, c’est une vérité indélébile, je jure que c’est une peine perdue de vouloir me lier avec cet homme, si c’est à cause de l’argent, sachez que ma virginité n’est pas à vendre, vous savez mieux que moi les secrets de la vie conjugale, partagez le lit chaque jour avec quelqu’un qu’on ne connait pas, c’est pénible dans le cœur d’une mineure, le mariage forcé n’est pas normal…

Beaucoup de jeunes filles rêvent de ressembler à Viviane raison pour laquelle, elles s’habillent et se déhanchent comme elle et à chaque fois qu’elle met en vente ses tenues de soirée super sexy, elles les achètent comme des petits pains mais attention on n’aimerait pas qu’elle les incite involontairement de ne pas se marier comme elle, autant avoir des filles de 17 ans mariées que d’avoir des «Coumba Gawlo juniores»…

Par Serigne Babacar Dieng


LEAVE A REPLY