Kaolack : Le collectif And Samm Jikko Yi brûle le tee-shirt de Wally Seck.

Kaolack : Le collectif And Samm Jikko Yi brûle le tee-shirt de Wally Seck.
Les membres du collectif ” And Samm Jikko Yi” de Kaolack ont tenu ce samedi un point de presse. Ce, suite à l’interdiction préfectorale de leur rassemblement qui devait avoir lieu ce dimanche dans la ville de “Mbossé”. 

Très remontés, ces derniers ont tout simplement décrié cette décision avant d’inviter les autorités à ” respecter davantage les musulmans porteurs de messages visant à lutter contre le mal”.  

” Le motif de ce point de presse est que le collectif ” And Samm Jikko Yi” est très indigné contre la décision prise par le préfet de Kaolack consistant à interdire purement et simplement notre rassemblement énoncé précédemment. Le motif invoqué par le préfet est que le collectif ne lui a pas adressé une demande d’autorisation alors que la structure lui a donné une invitation trois jours avant le jour prévu pour la rencontre. Le collectif rappelle au préfet que c’est Allah Le Très Haut qui a imposé à la communauté musulmane d’ordonner le bien et de combattre le mal. On n’a pas besoin d’autorisation pour effectuer les 5 prières quotidiennes, de la même façon nul besoin d’autorisation d’ordonner le bien et de combattre le mal…”, a déclaré Mouhamed Mbacké Diagne, membre dudit collectif. 

Dans la même foulée, l’Imam Alioune Badara Ndao s’est insurgé pour sa part contre une telle mesure avant de déplorer le fait que les autorités aient autorisé le concert de Waly  Seck ” faisant la promotion des homosexuels” et interdit le rassemblement du collectif ” And Samm Jikko Yi” à Kaolack…

 

 

Kaolack : Le collectif And Samm Jikko Yi brûle le tee-shirt de Wally Seck.
 

 

 

Kaolack : Le collectif And Samm Jikko Yi brûle le tee-shirt de Wally Seck.
 

 

 

Kaolack : Le collectif And Samm Jikko Yi brûle le tee-shirt de Wally Seck.

Avec Setal.net, le meilleur reste à venir

Leave a Reply