Les États-Unis et Israël vont-ils être rayés de la carte cet automne ?

103

D’après une personne en place à la Maison Blanche, la guerre contre l’Iran est prévue pour cet automne

Selon la délatrice, des engins nucléaires tactiques et une invasion terrestre sont prévus pour les festivités.

D’après elle, le président Donald Trump et le cercle restreint qui l’entoure, envisagent d’envahir massivement l’Iran.

Planifié
pour l’automne 2019, le plan de campagne inclut une invasion terrestre
et l’usage de bombes nucléaires tactiques. Selon la délatrice, l’Iran
sera « rayé de la carte », et la guerre devrait coûter « deux fois et
demi celle d’Irak. »

Toujours
d’après elle, après qu’un incident sous fausse bannière – prévu sans
doute contre quelque navire dans le détroit d’Ormuz – ait été mis sur le
dos des Iraniens, la presse poussera à la guerre, et Trump foncera tête
baissée. L’incident sous fausse bannière fait partie intégrante du
plan, car l’Iran n’a apparemment aucun désir ou intention d’entrer en
guerre.

Tandis
que les faucons de guerre, à l’instar de John Bolton, apportaient la
touche finale à leur plan d’attaque, le personnel de la Maison Blanche
était dans tous ses états. Le président Trump s’est d’abord montré rétif
à cette idée, mais convaincu que l’Iran est une menace existentielle
pour Israël, et qu’il faut donc le rayer de la carte, il a depuis sauté à
bord de la galère avec enthousiasme.

D’autres détails ont été révélés :

  • 100 engins nucléaires tactiques éradiqueront l’armée iranienne ;
  • 120 000 fantassins des États-Unis envahiront ;
  • la France, le Royaume-Uni, le Canada, l’Arabie Saoudite et Israël devraient former la coalition en faveur de la guerre ;
  • les préparatifs d’agents secrets de la CIA et du contre-espionnage ont été intensifiés l’année dernière ;
  • l’incident sous fausse bannière est en préparation, et il devrait intervenir avant la guerre contre l’Iran ;
  • La Maison Blanche et ses homologues israéliens sont en train d’inventer la propagande ;
  • Israël
    appuiera le processus et Benjamin Netanyahou aurait été vu souriant
    jusqu’aux oreilles à la dernière réunion avec John Bolton ;
  • la
    ‘base’ de Trump risquant de ruer dans les brancards ou de critiquer ce
    qu’il trame, un soupçon de propagande de plus servira à renforcer son
    soutien à la guerre ;
  • le nombre de victimes estimées seraient entre 1,2 et 2 millions d’Iraniens et 5 000 soldats étasuniens.

Du
fait d’étroites relations entre le président Trump et Jared Kushner, au
sein des cercles de la Maison Blanche, un sentiment de ‘portée
considérable’ accompagne l’effort de guerre, qui constitue un
accomplissement ‘prophétique juif’. À la Maison Blanche, beaucoup
croient que Jared Kushner est le ‘Messie’ juif, et qu’il ne peut accéder
à son ‘trône’ tant que l’Iran n’aura pas été rayé de la carte.

La
délatrice de la Maison Blanche est une fonctionnaire de haut rang, qui a
eu raison par le passé sur beaucoup d’autres choses, et dont l’identité
a été vérifiée.

D’autres informations sur la guerre contre l’Iran sont révélées dans la vidéo ci-dessous :

Les informations rapportées par cet article ont été fournies à David Goldberg, avocat juif et chercheur au Centre juif d’études antisémites, par une ancienne employée de la Maison Blanche, connue sous le nom d’Isabelle. Son histoire a été diffusée sur la chaîne YouTube de M. Goldberg et elle fournit toujours de précieuses informations sur ce que trame Trump à la Maison Blanche.

Il
y a toujours des attaques antisémites contre M. Goldberg. Elles sont
documentées dans sa série de vidéos. Les tentatives de blocage de ces
informations et de clôture des comptes de M. Goldberg sur les médias
sociaux, continuent de poser problème.

Israel Today

Original : israeltodaynews.blogspot.com/2019/04/iran-war-planned-by-trump-2019.html

Traduction Petrus Lombard

LEAVE A REPLY