Il a, d’ores et déjà, déchiré le bulletin du “OUI”

FADAIl a pris position ! Lui, c’est le Président du Conseil départemental de Kébémer, qui, jetant son grain de sel dans la marmite à idées qui bout à plus de 100°, depuis l’annonce de la tenue du référendum, a déclaré à qui veut l’entendre qu’il va voter “NON”.

En conférence de presse cette après-midi, Modou Diagne Fada, qui croit dur comme fer que le non-respect par le Président de la République de sa promesse de réduire de sept à cinq ans la durée de son mandat «parait grand», a constaté, pour s’en désoler, ce qu’il qualifie de ”manque de consultation préalable large et participative autour des 15 points de la réforme”.

Puis, l’enfant de Darou Mousty de cogner contre Macky Sall en ces termes : «le pays tout entier est secoué depuis la décision du Chef de l’Etat de maintenir son mandat. Macky Sall a délibérément fixé cette date,  sans aucune consultation préalable, ni sur la forme, ni sur le fond. Il a eu tort de procéder”.

Quid des consultations engagées, depuis quelques jours, par le Chef de l’Etat pour s’entretenir avec ses alliés, ses opposants et les membres de la Société civile autour de son Projet de réformes constitutionnelles ? Modou Diagne Fada, qui n’écarte pas, d’office, de déférer à une convocation du Palais, se demande néanmoins quel sens auront ces échanges. Dans la mesure où Macky Sall a déjà pris ses décisions, fixé la date de son référendum et mis tout le monde devant le fait accompli.

Actusen.com

Leave a Reply