La morgue de la Grande Mosquée de Foundiougne rénovée

565

Foundiougne, le 18 décembre 2023. Des prières et encouragements à l’endroit des membres de l’Association des Ressortissants de Foundiougne (AREF), hier, à l’Eglise Saint Paul et à l’Esplanade de la Grande Mosquée de Foundiougne. AREF remettait les clés de la morgue de ladite mosquée que l’association a rénovée à hauteur de cinq millions cent mille francs CFA (5.500.000FCFA).

Les activités ont démarré par une messe, dans la matinée, à la Paroisse Saint-Paul de Foundiougne à l’issue de laquelle, le Curé, Abbé Simon DIOUF, a salué les actions d’AREF qui n’en est pas à sa première surtout à l’endroit de l’Ecole Saint-Kisito. Abbé Simon a prié et encouragé les membres d’AREF devant leur président, Sada DIAGNE, à redoubler d’efforts et de patience car l’émigration n’a jamais été facile insistant sur les difficultés, peines et atrocités subies par les hommes de Dieu émigrés ou en exile dans l’exercice de leurs missions. Et le fait de penser à sa communauté restée derrière est à saluer, selon toujours Abbé Simon DIOUF.

Dans l’après-midi, à la Grande Mosquée, l’Imam Ratib Babacar THIOR, après avoir reçu les clés de la morgue des mains du Président d’AREF, a dans un discours riche en enseignements beaucoup insisté sur l’entre-aide qui est parmi les actions les plus recommandées en Islam et sur l’importance des édifices comme l’Ecole, la Mosquée, la Morgue et autres dans la foi et la pratique religieuse. Sur l’émigration, l’Imam Ratib, se référant des fois à la vie du Prophète Mohamed (PSL), a insisté sur les conditions des fois difficiles de vie et d’existence à l’étranger, salué l’idée de retour et de pensée aux familles traduites par les bonnes actions des enfants émigrés de Foundiougne envers leur ville. Imam THIOR a terminé par des prières de paix pour le pays et la protection divine pour tous ces jeunes qui, loin des leurs œuvrent pour le bien-être de leurs communauté.

Auparavant, le maître de cérémonie aussi membre du Comité de gestion de la Grande Mosquée, le doyen Abdoulaye CAMARA a fait la genèse du projet et salué la démarche. Donnant l’exemple des donateurs anonymes en faveur des lieux de cultes. Il a aussi apporté le message de félicitations, de remerciements, d’encouragements et de prières d’El Hadji Ben Omar CISSE empêché, Khalif de la famille Sérigne Demba CISSE, fondateur de la Mosquée de Foundiougne. Le Communicateur traditionnel, Mame Banda GUEYE a trouvé en la rénovation de la morgue une continuité se réjouissant du fait que beaucoup de réalisations (Mosquée, daara, morgue) sont l’œuvre des fils et filles de Foundiougne. « Que Dieu soit votre Protecteur de tous les jours », a conclu, M. GUEYE. Le point focal local d’AREF, Alioune LOUM a remercié l’association pour le choix porté sur sa personne et informé sur les actions phares de l’association sur la salubrité à travers les quartiers, la lutte contre le COVID et l’assainissement dans les écoles. Il a beaucoup insisté sur la maintenance des lieux et encouragé les autres ressortissants à intégrer AREF car de ressortissants d’aujourd’hui ils seront les revenants de demain. Le Président Sada DIAGNE a salué les parents et maîtres coraniques qui ont fait de la plupart d’entre les membres d’AREF des croyants et de fidèles musulmans. S’agissant de l’importance de la morgue, le Président DIAGNE a rappelé une forte image du jour où, dans cette morgue, deux morts (un catholique et un musulman) ont passé la même nuit sans aucune difficulté de la part des Foundiougnois. Il a informé, chiffres à l’appui, sur les efforts déployés sur la salubrité (650.000), le COVID (1.200.000) et la morgue (5.500.000) et a salué le travail de son prédécesseur, Bassirou SARR. Demandant par la suite aux parents à encourager leurs enfants à l’étranger à intégrer AREF et à ceux sur place les écoles coraniques. Pour terminer, le président DIAGNE a remercié le conducteur des travaux, Ibrahima TOURE, le Maire de la Commune, Thiémokho NDIAYE, les Imams présents des quartiers de Thiamène, Thiarakhollé, Mbelgor, HLM-Cité Benoît, les dignitaires et guides religieux ainsi que les nombreux talibés et autres fidèles présents.

AREF regroupe de jeunes filles et garçons de la ville de Foundiougne vivant en aux Etats Unis d’Amérique (USA), Espagne, France, Italie, Luxembourg et en Suisse.

 

 

(Alioune LOUM, fadoum.com).