Front du “NON” contre le référendum : «la parole de Macky Sall sur son renoncement à un troisième mandat ne nous lie pas»

945

DSC09065C’est dans un hôtel de la place que le candidat Macky Sall avait pris l’engagement ferme et catégorique entre les-deux-tours de la Présidentielle de 2012 qu’il allait réduire son mandat de 7 à 5 ans, que le Mouvement “Y’en a Marre”, la Raddho, la Plateforme Avenir Sénégal Bu Nu Begg, Leral Askan Wi, Mom Sa Rew, entre autres organisations de la société civile et des Partis politique, que le Front du NON contre le référendum du 20 mars a été porté sur les fonts baptismaux.

«Nous sommes revenus dans cet hôtel pour rappeler à Macky Sall ses engagements entre les-deux-tours», a indiqué, d’emblée, le porte-parole du jour, Cheikh Tidiane Dièye, de la Plateforme «Avenir Bu Nu Begg», devant un parterre d’opposants au projet de réformes constitutionnelles qui sera soumis au peuple, le 20 mars prochain. Sur l’éventuel renoncement annoncé de Macky Sall à un troisième mandat, le «Front du NON» n’y croit pas.

«Nous ne croyons plus en lui. Sa parole ne lie pas. Comme Me Abdoulaye Wade en 2012, le Conseil constitutionnel pourrait valider sa candidature, en cas de deuxième mandat», a éclairé Aboucray Mbodj de la Rencontre africaine pour la défense des droits de l’homme (Raddho).

Gaston MANSALY (Actusen.com)

Leave a Reply