Affaire Huawei: Le Canada décide d’extrader, Meng Wanzhou, vers les États-Unis à et la Chine porte plainte

96

La Chine s’oppose fermement à
l’insistance du Canada sur la poursuite de la prétendue extradition de
Mme Meng Wanzhou et a fait une déclaration solennelle », a déclaré le
ministère chinois des Affaires étrangères.

La directrice financière de la société de télécommunications chinoise Huawei, Meng Wanzhou,
a intenté un procès contre le gouvernement du Canada et deux de ses
agences fédérales, affirmant qu’elle avait été arrêtée et soumise à un
interrogatoire avant d’être déclarée en état d’arrestation

La poursuite, qui a été déposée
vendredi devant un tribunal de la Colombie-Britannique et rendue
publique dimanche, concerne l’Agence des services frontaliers du Canada
et la Gendarmerie royale du Canada.

Jusqu’à présent, les porte-parole du
gouvernement canadien ont refusé de commenter directement le procès
intenté par Meng, fille du fondateur de Huawei, Ren Zhengfei.

Déjà, il y a quelques jours, les États-Unis mettaient en garde les pays alliés contre l’utilisation d’équipements Huawei. Cette
dirigeante du groupe Huawei est accusée d’avoir violé les sanctions
américaines mises en place contre l’Iran. Meng Wanzhou est la Chief
Financial Officer de cette société spécialisée dans la fabrication de smartphones.
Elle a été arrêtée à Vancouver au Canada samedi dernier sur l’ordre de
forces de police américaines. La CFO risque l’extradition vers les
États-Unis. Ce qui est marquant dans cette arrestation, c’est son
caractère très médiatique.

Pour rappel : au début du mois de décembre dernier, la CFO de Huawei, Meng Wanzhou, était arrêtée au Canada sur l’ordre des USA. La dirigeante du groupe Huawei est accusée d’avoir violé les sanctions américaines mises
en place contre l’Iran. Depuis, l’entreprise chinoise a tenté de se
défendre contre les accusations des États-Unis en les poursuivant en
justice. Le CEO de Huawei, Ren Zhengfei, a déclaré qu’il n’y aurait aucune chance que les États-Unis puissent écraser son entreprise.

Par Tinno Bang Mbang

LEAVE A REPLY