Les camionneurs sénégalais grondent pour la tenue d’un “face to face” immédiat entre Macky et Jammeh

499

MACKY JAMMEHLes transporteurs exigent de Macky Sall un “face to face” immédiat avec Yaya Jammeh après que ce dernier a haussé  les taxes douanières de 45000 à 400000 FCfa, nous apprend l’Observateur.

Les camionneurs senegalais veulent, par cette rencontre, arrondir les angles et trouver des solutions alternatives et éviter le pire à la Gambie. « Macky doit le pousser aux négociations (ndlr : Yaya Jammeh), car les deux pays y ont chacun un intérêt à tirer. Il doit faire savoir au Président gambien que les transporteurs sénégalais ne sont pas contents et qu’il faut nécesssairement trouver un consensus. Les deux pays ont un valeur en commun qui n’a pas de valeur marchande », a indiqué Momar Sourang, Coordonnateur des acteurs du transport routier.

Quant à la proposition de certains de couper le pont avec la Gambie, Momar Sourang est tout à fait contre. Selon lui, ‘si la Gambie sait qu’on a des solutions alternatives pour accéder à la Casamance. Il reviendra à de meilleurs sentiments», explique-t-il.  les transporteurs regrettent le silence de l’Etat du Sénégal qui  refuse de s’épancher en public pour apporter des solutions aux problèmes que Jammeh les fait vivre.

Actusen.com

LEAVE A REPLY