Maroc/France : deux escrocs interpellés Paris

738

ajournalste

 

Du jamais vu dans les annales du journalisme vient d’être dévoilé par les autorités françaises en ce jeudi 27 août 2015 avec l’interpellation à Paris de deux journalistes français, Eric Laurent et Catherine Graciet.

Ces deux personnages, connus pour leur hostilité contre le Maroc, n’ont ni plus ni moins tenté de faire chanter un Chef d’Etat en exercice, le Roi Mohammed VI du Maroc en l’occurrence.

Une tentative qui relève de la folie ou d’une instrumentalisation par une quelconque partie ; or sachant que ces deux personnes sont acoquinées avec des milieux hostiles à tout rapprochement entre le Maroc et la France, notamment dans la lutte contre le terrorisme, la question se pose très sérieusement.

Par ailleurs, cette tentative de chantage contre le Roi du Maroc, sur le retrait d’une publication d’un livre en contrepartie de 03 millions d’Euros, intervient alors que le peuple marocain s’apprête à élire ses conseillers municipaux et régionaux le 04 septembre 2015.

Non ! Eric Laurent a été pris en flagrant délit lors d’une rencontre avec un avocat marocain ; une rencontre placée sous étroite surveillance policière française pour son malheur.

C’est pourquoi, aujourd’hui, le Parquet de Paris a ouvert, le 27 août 2015, une information judiciaire à l’encontre de ces deux sinistres personnages, qui ont souillé le métier de journaliste et d’écrivain pour chantage et tentative d’extorsion de fonds.

Farid Mnebhi.

LEAVE A REPLY