Le projet de l’OSIRIS vise la protection des populations rurales, selon son chef

1207

rural

Le chef de projet de l’Office de services intégrés en milieu rural pour l’inclusion sociale (OSIRIS), Djibril Moussa Lam, a invité jeudi tous les acteurs à s’approprier le projet qui vise, selon lui, à améliorer la protection sociale et économique des populations rurales vulnérables dépendant de l’économie informelle.

 Le projet mis en œuvre avec l’appui de l’Union européenne va améliorer les moyens de subsistance des personnes marginalisées, vulnérables, grâce au développement des compétences, à l’éducation et à la formation professionnelle des bénéficiaires, a-t-il dit.


M. Lam s’exprimait lors de l’atelier de mise en place du premier comité de pilotage du projet OSIRIS, en présence des représentants du Réseau des organisations paysannes et pasteurs du Sénégal (RESOPP), du groupe de recherche et d’appui aux initiatives mutualistes (GRAIM), de la Caisse nationale assurance agricole du Sénégal (CNAAS) et de l’ONG aide au développement Gembloux (ADG).


Selon lui, l’objectif du projet est d’atteindre 600.000 personnes rurales vulnérables et à long terme 3 millions de personnes dans les départements de Podor, Louga, Kebemer, Thiès, Tivaouane, Mbour, Foundiougne, Kaolack, Koungheul, Tambacounda et Sedhiou.


Le chef du projet a également indiqué que dans le cadre du renforcement de l’employabilité et de l’auto-emploi, 2500 personnes, dont majoritairement des jeunes et femmes, bénéficieront de 25 modules de formation professionnelle.


Il a ajouté que 50.000 membres de coopératives rurales bénéficieront d’approvisionnement en produits alimentaires, en semences certifiées, fertilisants agricoles, aliments de bétail, produits phytosanitaires et produits vétérinaires.


Quelque 12.500 chefs d’exploitations disposeront d’une assurance agricole.


Le projet OSIRIS vise aussi à permettre à 40.000 membres d’avoir accès aux services financiers à travers des mutuelles (épargne et crédit, transfert d’argent), ainsi qu’à 200.000 personnes de bénéficier d’une assurance santé à travers des mutuelles de santé.

BD/OID/AD

Leave a Reply