Cinquante cinquième ziarra annuelle d’El Hadji Babacar SARR, Foundiougne, le 14 février 2020

791

Origines

El Hadji Babacar SARR est né en 1879, à Djirnda, Département de Foundiougne, Région de Fatick. Sérère Niominka et de la grande famille Wagadou. A cette date l’Islam n’était pas encore bien implanté dans cette partie du Sénégal : les Iles du Gandoul. Il avait quatre épouses : Amy Ndiounga THIAM, Aissatou THIOR, Mame Ndioba DIAME et Gnagna Siga DIOUF.

Etudes

Troisième fils de Lamine Sobel Daba et de Diouma Mbadé THIOR, son père prit la décision très controversée d’envoyer le jeune Babacar SARR étudier le Coran, à Médina Sangako, auprès du marabout Cheikhou Mbissane THIOR qui le confia à Baba SARR comme son encadreur. Après une solide initiation, El Hadji Babacar SARR quitta Médina Sanghako pour Saint Louis du Sénégal où Il passa dix années pour approfondir ses connaissances.

Rencontre avec Baye NIASSE

Babacar SARR revint au Saloum en s’installant à Fass Mboudaye, près de Passy, auprès de Mame Tapha, Grand érudit en islam. De là, il alla rendre visite, à Niassène, à El Hadji Abdoulaye NIASSE, père de Cheikh Ibrahim NIASSE dit « Baye ». C’est El Hadji Abdoulaye Niasse, lui-même, qui présenta Babacar SARR à Ibrahim NIASSE âgé alors de 14 ans.

Maître coranique

En 1906, il fonda son école coranique à Djirnda. Il avait soixante dix huit (78) talibés dont le premier est El Hadji Youssoupha SATHIE de Baoût, fils d’El Hadji Gorgui Ousmane SATHIE. Vingt et quatre (24) parmi ces talibés sont devenus plus tard des maîtres coraniques exerçant la plupart dans la zone. Le dernier de ses talibés, encore en vie, est Cheikhouna FALL.

Pèlerinage à la Mecque

En 1927, alors âgé de 48 ans, il effectua le Pèlerinage à la Mecque.

La Tarbia et la Fayda

En 1930, El Hadji Babacar SARR alla à Léona Niassène/Kaolack, retrouver Hadji Abdoulaye NIASSE qui le plaça sous la responsabilité d’El Hadji Babacar NIASSE, Père d’El Hadj Ousmane NIASSE. Il revint de Léona Niassène avec la TARBIA et la FAYDA qu’il rependît à travers le Gandoul, le plus souvent accompagné de membres de la famille d’El Hadji Babacar Niasse dont Ousmane NIASSE. Le temps fort de cette mission est le séjour de Baye NIASSE, en janvier 1962, à Djirnda et sa prière du vendredi à Diamniadio.

Opérateur économique

En 1945, El Hadji Babacar vint s’installer à Foundiougne et en plus de ses enseignements commerçait entre Foundiougne, Fatick, Kaolack et Dakar où il fournissait des troncs de rônier pour le port. El Hadji Lamine Diouma Sadio SARR, son plus fidèle lieutenant continua les livraisons, de 1957 à 1984. RAHMANE, le plus célèbre des pirogues de El Hadji Babacar SARR naviguait jusqu’à Saint Louis.

Décès

El Hadji Babacar SARR est décédé, en 1957, à Foundiougne. Ses funérailles furent dirigées de main de maître par Baye NIASSE. Son tombeau est le mausolée, objet de la ziarra annuelle de Foundiougne.

Leave a Reply