La conférence de presse de la Société civile sera sous le sceau de “Niaani bagn naa”

944
yen a marreCe sera une conférence de presse pas comme les autres qui se tiendra, ce mercredi, dans un hôtel de la place. Estampillé “Niaani bagn naa” (chant de gloire à l’honneur de Lat Dior Ngoné Latyr Diop, pour sa résistance-tout-terrain face au colon), le face-à-face entre les journalistes et les membres du Mouvement “Y’en a marre”, de la Ligue sénégalaise des droits de l’homme, de la Rencontre africaine pour la défense des droits de l’homme, entre autres, vise à cogiter sur les voies et moyens de barrer la route au Président de la République, Macky Sall, à la quête d’une “OUI” massif, au référendum du 20 mars 2016.
Pour rappel, toutes ces Organisations de la Société civile partagent en commun leur trop-plein de frustrations et de déception depuis, le 16 février passé, quand le Chef de l’Etat, après avoir promis au plan national et international sa ferme volonté de réduire de sept à cinq ans la durée de son mandat en cours, s’est “renié”, selon les termes du chef d’accusation à lui collé.
Pour se dédouaner, Macky Sall a invoqué le Conseil constitutionnel, qui lui a arraché son dur désir de tenir la Présidentielle en 2017.
Faux, lui rétorque ses adversaires politiques et la Société civile qui ont tous fait l’apprentissage de la déception avec le successeur de l’ancien Président Abdoulaye Wade. Depuis lors, la résistance est en train de prendre forme. Entre opposants, d’une part ; et acteurs de la Société civile, de l’autre. Au milieu de ces deux feux, se trouve la Mouvance présidentielle, qui est en train de tenter de rassembler les lambeaux de sa vie mise à rude épreuve par plusieurs défections.
A noter que, parmi les contempteurs de Macky Sall, si certains théorisent le boycott systématique, d’autres, quant à eux, invitent à investir les urnes, le jour J, pour voter massivement “NON”. Les différents Etats-majors doivent se prononcer, d’ici à ce jeudi, aux fins d’adopter une position définitive, quant au référendum en vue.
Actusen.com

Leave a Reply