Reconnu coupable d’offense au Chef de l’Etat : Me Amadou Sall condamné à trois mois avec sursis

1260

AMADOU SALLL’ancien ministre de la Justice sous le régime libéral, Me Amadou Sall, a été reconnu coupable d’offense au Chef de l’Etat et condamné à trois mois de prison avec sursis.

La robe noire, qui a, en effet, passé près de trois mois en prison, avait bénéficié d’une liberté provisoire. Lors d’un meeting, alors que les libéraux attendaient le verdict du procès de Karim Wade, jugé pour enrichissement illicite, ce membre du Comité directeur du Parti démocratique sénégalais avait appelé les militants à s’armer de gourdins et investir le Palais de la République, si jamais le fils de l’ancien Président était condamné par la Cour de répression de l’enrichissement illicite.

Et ce sont les propos qu’il avait tenus, ce jour qui lui ont valu d’être poursuivi pour offense au Chef de l’Etat. Devant la barre, Me Sall, loin de sa toge d’avocat, avait assumé ses propos, déclarant les avoir tenus dans un cadre politique. Ce que le maître des poursuites avait refusé, confiant que les propos de Me Sall auraient pu être suivis par les militants libéraux.

Le procureur sera finalement suivi dans ses réquisitions puisque la Cour d’Appel a condamné Me Sall à trois de prison avec sursis. Lors de son procès, beaucoup de ses confrères se sont constitués pour assurer sa défense, allant même jusqu’à plaider sa relaxe. Ce qui n’a pas abouti.

Actusen.com

Leave a Reply